Rentrée littéraire 2022

Jean Echenoz et Claude Lévi-Strauss seront sur les tables des libraires à la rentrée.
Lire la suite

Cahier Annie Ernaux

Dirigé par Pierre-Louis Fort

Mêlant regards critiques et interventions plus personnelles d’écrivains ou d’artistes, le Cahier explore autant les enjeux sociologiques, historiques et parfois psychanalytiques de l’œuvre d’Annie Ernaux que sa sensibilité intime. La multitude des intervenants, issus de milieux aussi divers que le cinéma, le théâtre, la littérature, la chanson et la recherche littéraire, vise à mettre en valeur les nombreuses facettes du travail d’Annie Ernaux.
Lire la suite

Femmes

Traduit du roumain par Alain Paruit

« Il y a sur la terrasse, dans un coin reculé, un couple qui l’intrigue. La femme, pas encore vieille, a quelque chose de glorieux dans sa beauté. Trente-cinq ans peut-être. Ou davantage. Grande, calme, les traits nets, un sourire qui n’en est pas un – plutôt une relaxation du visage. L’homme qui lui tient compagnie est un adolescent. Pas plus de vingt ans. […] Amant ? Mari ? Gigolo ? Un peu des trois, se dit Stefan, qui découvre soudain en lui un sentiment de jalousie, si ce n’est d’humiliation, lui, jeune animal de vingt-quatre ans, vigoureux, reposé et seul, en train d’attendre d’on ne sait où une passion qui ne vient pas. »
Lire la suite

Cahier Raymond Aron

Dirigé par Elisabeth Dutartre

Dans le contexte d’une crise sanitaire qui questionne la mondialisation, d’une grave crise économique et financière, et d’une montée des populismes, la pensée de Raymond Aron peut être éclairante pour penser la politique «par gros temps». Les textes de Aron reproduits dans ce volume illustrent un combat intellectuel et personnel pour lequel il mobilisa sans relâche tout son savoir théorique, de la philosophie de l’histoire à la sociologie en passant par la théorie des relations internationales et le commentaire de l’actualité.
Lire la suite

Malentendu à Moscou

Introduction par Éliane Lecarme-Tabone.

Longue nouvelle, Malentendu à Moscou évoque la crise vécue par un couple vieillissant au cours d’un voyage en Union Soviétique. André et Nicole, professeurs à la retraite, rejoignent Macha, la fille d’André née d’un premier mariage, en U.R.S.S. où elle leur servira de guide et d’interprète tout au long de leur séjour, en juin 1966. Malaise et désarroi s’installent progressivement, aucun des deux époux ne trouvant à ce voyage le charme espéré.
Lire la suite

Cahier Pascal Quignard

Dirigé par Mireille Calle-Gruber

L’œuvre de Pascal Quignard est multiple par la diversité des domaines artistiques dans lesquels il excelle : musique, dessin, cinéma, littérature… Le Cahier de L’Herne se propose d’explorer ces différentes facettes en retraçant son itinéraire artistique.
Lire la suite

Citoyens sous surveillance

La fin de la vie privée

Sociologue et philosophe majeur, Wolfgang Sofsky analyse brillamment les problèmes posés par la responsabilité individuelle et la surveillance collective dans une société envahie par la collecte de données que permettent les avancées technologiques. Il y voit une menace réelle et immédiate contre la liberté des citoyens, y compris dans les démocraties qui semblent les plus solides.
Lire la suite

Cahier Hannah Arendt

Dirigé par Martine Leibovici et Aurore Mréjen

Longtemps tenue à l’écart du monde académique, l’œuvre de Hannah Arendt – désormais largement publiée et traduite – suscite aujourd’hui l’intérêt d’un nombre considérable de travaux, colloques et publications dans le monde entier. En revenant sur les principaux évènements de sa vie, ce Cahier dresse le portrait de cette « théoricienne de la politique » sans pour autant négliger les vives polémiques qui ont marqué sa carrière.
Lire la suite

À propos de l'affaire Eichmann

Recueil de textes

Du 11 avril au 14 août 1961, se tient, à Jérusalem, le procès d’Adolf Eichmann – ancien chef de service du bureau IV B 4 de la Gestapo chargé de la « solution du problème juif en Europe » – pour lequel Hannah Arendt obtient du journal The New Yorker d’être envoyée en tant que reporter. En 1963, elle publie à la suite de ce procès son livre Eichmann à Jérusalem. Rapport sur la banalité du mal. Il s’agit ici de proposer une nouvelle approche de la réception du livre d’Arendt et de sa polémique à travers la lecture de quatre textes inédits en français.
Lire la suite