Virginia Woolf

(1882 – 1941)

Femme de lettres anglaise et féministe, pendant l’entre-deux-guerres, Virginia Woolf  fut une figure marquante de la société littéraire londonienne et un membre du Bloomsbury Group. Née Adeline Virginia Alexandra Stephen à Londres de Sir Leslie Stephen et Julia Stephen Duckworth, elle fut éduquée par ses parents à leur domicile dans une ambiance littéraire de la haute société.

Elle commence l’écriture comme activité professionnelle en 1905, initialement pour le supplément littéraire du Times. Son premier roman, The Voyage Out est publié en 1915. Elle est considérée comme l’une des plus grandes romancières du XXe siècle et des plus grandes innovatrices dans la langue anglaise. Dans ses oeuvres, elle expérimente avec acuité les motifs sous-jacents de ses personnages, aussi bien psychologiques qu’émotifs, ainsi que les différentes possibilités de la narration et de la chronologie morcelées. Selon Edward Morgan Forster, elle a poussé la langue anglaise « un peu plus contre les ténèbres » ; l’influence de ses réalisations littéraires et de sa créativité est encore sensible aujourd’hui.

Publiés à L’Herne :

  • Lundi ou mardi (Nouvelles)