Zone interdite

Hakim Bey
Categorie : Carnets de L'Herne
Parution : 01/01/2011
Pages : 88
ISBN : 9782851979292

Comment finira le capitalisme ? Il ne sera probablement pas renversé par une révolution, mais son système mondial de création de richesses et de valeurs va lentement se déchirer, abandonnant des régions et des populations entières à elles-mêmes – ce processus est d’ailleurs entamé.

Ainsi, le capitalisme mondialisé sera lentement mité par l’expansion d’une « zone interdite » englobant les laissés-pour-compte […]. Comment concilier l’esprit de l’utopie et les obligations de la vie de salarié ? Peut-être en remettant au goût du jour la « transhumance » […] Qu’est-ce qui est vraiment révolutionnaire ? , etc. Sorte de Guy Debord américain, Hakim Bey est devenu une référence obligée de la contre-culture, en inventant un concept qui a fait le tour du monde, la « Zone d’Autonomie Temporaire ». Les TAZ, comme on les appelle, proposent de rassembler des êtres dans des lieux réels ou virtuels, où les lois et les règles de la société sont momentanément suspendues, autour d’un projet politique ou créatif. Les communautés hippies ont échoué à durer. Les TAZ n’ont pas une telle ambition, éphémères par définition et par choix.

S’inspirant des écrivains de la « beat generation » américaine, Hakim Bey est d’abord et avant tout un poète à la manière de Guy Debord. Lire Hakim Bey est une aventure : à chacun de s’y risquer, d’aller se perdre dans ces petits labyrinthes de prose psychédélique, pour y puiser son miel…

 

Lire les premières pages

 

 

Presse