Les confessions de Mr. Harrison

Elizabeth Gaskell
Categorie : Romans
Parution : 01/11/2010
Pages : 144
ISBN : 9782851977175

Confessions de Mr. Harrison est un court roman, publié entre les mois de février et d’avril 1851, dans le magazine The Ladies Companion and Monthly Magazine. Le narrateur et principal protagoniste de l’histoire, Mr Harrison, est un jeune médecin, qui évoque avec beaucoup de réalisme et d’humour ses premiers pas dans la profession et son apprentissage de la vie sociale dans une petite ville de province.

Le texte est doublement intéressant, car il nous dépeint avec fidélité, précision et drôlerie les moeurs et les habitudes de la bourgeoisie provinciale et retrace aussi les difficultés, les joies et les peines du métier de médecin de campagne, alors en pleine évolution. C’est en effet au cours de la première moitié du XIXe siècle que ces généralistes, dont la formation avait été jusque là assez sommaire, commencèrent à suivre des études dignes de ce nom et purent peu à peu s’élever dans la hiérarchie sociale. Mrs Gaskell connaissait bien ce milieu, car un de ses oncles maternels, Peter Holland, était justement un de ces hommes en pleine ascension sociale. Elle séjourna souvent dans sa famille, avant son mariage et eut l’occasion de le voir à l’oeuvre et de l’accompagner parfois dans ses tournées. Le fils de Peter, Henry Holland, devint à son tour un médecin réputé, ce qui permit à sa cousine de se tenir au courant des progrès médicaux et scientifiques et de donner ainsi plus de vraisemblance à son personnage et à son intrigue, comme elle le fit plus tard pour les personnages de Mr Gibson et Roger Hamley dans Femmes et filles.

Les confessions de Mr Harrison est déjà indirectement connu d’une partie des amateurs français de Mrs Gaskell, car lorsque la BBC décida de présenter, en 2007, une adaptation d’un des plus célèbres ouvrages de la romancière, Cranford, l’équipe de production, jugeant nécessaire d’étoffer un peu l’intrigue pour les besoins du petit écran, eut l’excellente idée d’y incorporer celle des Confessions de Mr Harrison et d’un autre court roman, My Lady Ludlow. Encore une autre bonne raison de mettre ces oeuvres à la disposition d’un public fort désireux de les découvrir.

Traduit de l’anglais par Béatrice Vierne

 

Presse :

Livres Hebdo – La Quinzaine Littéraire – La Croix

 

Avis des lecteurs :

Chez ClarabelPlaisirs à cultiverCecile’s blog