La Terre et les Morts

Maurice Barrès
Categorie :
Parution : 26/10/2016
Pages : 72
ISBN : 9782851973696

Les morts d’abord ! C’est le mot d’ordre de Maurice Barrès (1862-1923). Car nous devons aimer nos morts, glorieux ou anonymes. Non point les honorer par quelque obsession mortifère, mais à travers eux célébrer la communauté vivante qui plonge dans le passé national. Auguste Comte n’est pas loin. La Terre nous parle. C’est en elle que s’enracine la conscience collective : « Les ancêtres ne nous transmettent intégralement l’héritage accumulé de leurs âmes que par la permanence de l’action terrienne. » L’apologiste de la Terre et des Morts, exalte l’attachement aux racines, à la famille, à l’armée et à la terre natale. Nous trouvons dans ce célèbre discours, du 10 mars 1899, à la Ligue de la Patrie française, les motifs d’une défense de l’identité nationale qui, sous des formes diverses, plus ou moins radicales, plus ou moins édulcorées, trouvent encore aujourd’hui des formes d’expression dans notre vie politique.

 

« Que serait donc un homme à ses propres yeux, s’il ne représentait que soi-même ? Quand chacun de nous tourne la tête sur son épaule, il voit une suite indéfinie de mystères, dont les âges les plus récents s’appellent la France. Nous sommes le produit d’une collectivité qui parle en nous. Que l’influence des ancêtres soit permanente, et les fils seront énergiques et droits, la nation une.

Trop souvent, la clameur bruyante des partis étouffe cette expérience d’outre-tombe que nous transmet notre sol. Si la « Patrie Française » voulait disposer les esprits à entendre ces voix lointaines, si elle préparait quelques mesures propres à faciliter ce grave enseignement national par la terre et par les morts, quel service elle rendrait à notre connaissance de nous-même ! Elle raffermirait nos destinées. »