Guérir / Tuer

Andréa Luz Gutierrez Choquevilca
Categorie :
Parution : 12/04/2017
Pages : 208
ISBN : 9782851973849

Ce volume ouvre une réflexion anthropologique sur la notion de pharmakôn, remède ou poison et sur l’action de guérir et de tuer. Il aborde à travers de riches ethnographies – de l’Amazonie au Mexique, des sociétés africaines ou javanaises, mais également celle de collectifs animaux, tels que les chimpanzés d’Ouganda – les interprétations possibles du monde vivant et les ethnothéories des processus physiologiques, techniques et symboliques qui entourent la transformation, la guérison ou l’intoxication des corps. Les différentes contributions interrogent les définitions de catégories conceptuelles partagées, comme la thérapeutique, la notion de materia medica, et celle de processus physiologique.
Qu’est ce qu’un corps humain ou un corps végétal ? Quels critères permettent aux sociétés humaines ou animales de distinguer un remède d’un poison ? À l’interface entre l’anthropologie de la nature, l’anthropologie du corps et de la médecine, l’ethnopharmacologie, la botanique, la linguistique ou l’histoire, le présent volume offre une réflexion comparative sur la pluralité des formes de transformation de la nature. Il propose de renouer à travers l’étude anthropologique des remèdes, le dialogue entre sciences de la nature et sciences humaines.

 

SOMMAIRE

Andrea-Luz Gutierrez Choquevilca
Un art de la maîtrise amérindien : pour une approche relationnelle du poison

Élisabeth Motte-Florac
Pharmakôn et pratique thérapeutique. L’exemple de la limpia au Mexique

Samir Boumediene
Visions du diable ? Les conflits autour du pouvoir des plantes « hallucinogènes » en Nouvelle-Espagne à l’époque moderne

Claudie Haxaire
Quand la semence se fait poison : organisation de la pharmacopée gouri autour des troubles de la fécondité

Sabrina Krief et Florence Brunois-Psina
L’interspécificité du pharmakôn dans le parc Kibale (Ouganda) : savoirs partagés entre humains et chimpanzés ?

Céline Valadeau
Pharmacopées hybrides et corps composites chez les Yanesha du piémont péruvien

Julie Laplante
Devenir humian-plante aux abords volcaniques de l’océan Indien

David Dupuis
Pharmacopées indigènes et internationalisation du curanderismo péruvien : le cas de Takiwasi (Haute-Amazonie)