Victor Segalen

Victor Segalen (1878 – 1919) est un poète, et aussi médecin de marine, ethnographe et archéologue français.

Après des études de médecine à l’université de Bordeaux, il est affecté en Polynésie française. Il séjourne à Tahiti en 1903 et 1904 et rapporte en métropole un roman, Les Immémoriaux (1907), un journal et des essais sur Gauguin et Rimbaud.

En 1908, il part en Chine où il soigne les victimes de l’épidémie de peste de Mandchourie. La première édition de Stèles voit le jour à Pékin en 1912. Il entreprend en 1914 une mission archéologique consacrée aux monuments funéraires de la dynastie des Han (Grande Statuaire chinois). À ce titre, et en ce qui concerne la littérature, il renouvelle le genre de l’exotisme alors encore trop naïf et ethnocentrique.

Il meurt le 21 mai 1919 dans la forêt de Huelgoat. Publié à L’Herne :

  • Segalen (Cahiers)