Robert Musil

Robert Musil , né le 6 novembre 1880 à Klagenfurt en Carinthie et mort le 15 avril 1942 à Genève, est un ingénieur, écrivain, essayiste et dramaturge autrichien.

Né au sein de la génération expressionniste allemande, Robert Musil est surtout connu pour son premier roman Les Désarrois de l’élève Törless (1906) et pour son roman inachevé L’Homme sans qualités (2 tomes, 1930-1933). Ce roman a suscité peu de réactions lors de sa publication au début des années 1930 et n’a été redécouvert que dans les années 1950 grâce à Adolf Frisé qui en édita une version remaniée, en trois tomes. Cette œuvre est considérée comme un des romans fondateurs du XXe siècle.

Mais Robert Musil est aussi connu pour d’autres écrits : d’autres romans, des essais d’analyse politique ou psychologique, deux pièces de théâtre, et une série de nouvelles regroupées dans le recueil Œuvres pré-posthumes.

Son esthétique littéraire est fondée sur le pouvoir de l’observation quasi-scientifique et sur l’analyse des faits humains et des sensations, à la recherche de ce qu’il nomme « la structure essentielle des choses ».