Mariano Azuela

(1873-1952)

Écrivain mexicain, Mariono Azuela est le premier représentant de la mouvance des « romanciers de la révolution ». Médecin de formation, il débute dans la carrière littéraire sous la dictature de Porfirio Díaz, avec un premier roman, María Luisa qu’il publie alors qu’il est encore étudiant.
Visionnaire, il annonce dès 1911 dans Andrés Pérez, madériste le bouleversement révolutionnaire à venir, alors que le démocrate Madero, en qui les premiers révolutionnaires avaient mis tous leurs espoirs, vient tout juste d’être porté démocratiquement au pouvoir après le renversement de Díaz.

Lorsqu’éclate la deuxième phase de la révolution mexicaine, en 1913, Azuela s’engage comme médecin dans les forces de Pancho Villa et écrit le roman qui lui conférera la célébrité, Ceux d’en bas (Los de abajo, 1915).
Avec cet ouvrage, un style nouveau est inventé, en accord avec la lutte armée, ponctué de tableaux rapides, violents et réalistes : c’est ce qu’on appellera le « roman de la révolution ».