Luigi Aurigemma

(1924-2007)

Né à Naples dans une famille d’archéologues, il obtient un doctorat en philosophie à l’université de Rome avant de s’installer à Paris. Il accomplit sa formation de psychanalyste à Zurich sous la direction de Marie-Louise von Franz, avant de se consacrer, à côté de son activité professionnelle, à l’étude et à la diffusion de la pensée de Carl Gustav Jung.
Historien et chercheur à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris, il est aussi membre fondateur de la Société française de psychologie analytique et psychanalyste.
Il a dirigé l’édition italienne de l’œuvre complète de C.G. Jung. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Perspectives jungiennes (Albin Michel) et du Signe du scorpion (L’Herne, 2003). Il est décédé le 16 août 2007 à Paris.

Publiés à L’Herne :

  • Le signe du scorpion
  • L’Éveil de la conscience