Louis-Ferdinand Céline

(1894-1961)

De son vrai nom Louis Ferdinand Destouches, il a vingt ans quand la première guerre mondiale éclate ; il en revient blessé gravement à la tête mais auréolé de gloire. En réaction, il écrit le Voyage au bout de la nuit en 1932. Médecin aux idées largement antisémites, auteur de pamphlets invitant à la haine raciale – Bagatelles pour un massacre, L’école des cadavres — il est condamné en 1950 à l’indignité nationale et à la confiscation de ses biens avant d’être finalement amnistié en 1951.

L’Herne a publié :

  • Céline (Cahiers)
  • Rencontre à Copenhaghe, avec Milton Hindus (Blanche)
  • À l’agité du bocal (Carnets)