Joseph de Maistre

(1753-1821)

Homme politique, philosophe et écrivain, il naît à Chambéry, dans le duché de Savoie et meurt à Turin, alors capitale de la maison de Savoie, où il repose dans l’église jésuite des Saints-Martyrs. Son existence se passe à être ballotté entre périls et incertitudes. Au gré des affectations et des refuges, il vivra un peu partout en Europe, en particulier en Russie, à Saint-Pétersbourg, où il sera vice-ministre plénipotentiaire de Sardaigne. D’une œuvre vaste, on peut retenir les Considérations sur la France (1796), Du pape (1819), Les Soirées de Saint-Pétersbourg ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence (1821).

Publié à L’Herne :

  • Éclaircissement sur les sacrifices (Carnets)