Jean Ray

Raymond Marie de Kremer est un écrivain belge bilingue, né le 8 juillet 1887 et mort le 17 septembre 1964 à Gand. Il écrit en français sous le pseudonyme Jean Ray et en néerlandais sous le pseudonyme John Flanders. Il s’est essentiellement consacré à la littérature fantastique.

Selon la légende, qu’il a lui même via quelques interviews, il se serait engagé comme marin et aurait fait le tour du monde, participant à de la contrebande d’alcool durant la prohibition aux États-Unis.

En 1925, il fait paraître Les contes du whisky, son premier recueil de nouvelles. En 1932 paraît son deuxième recueil : La croisière des ombres qui ne connaîtra aucun succès.
Toujours en 1932, il s’investira dans la série de fascicules populaires : Harry Dickson ; parallèlement, il collaborera aux éditions d’Averbode et publiera des textes destinés à la jeunesse, aussi bien en français qu’en néerlandais. Cette collaboration durera jusqu’à la fin de sa vie.
Viennent alors les années de guerre. Il fera partie d’un groupe d’écrivains qui s’associent pour pouvoir publier : « Les auteurs associés » et y publiera son plus fameux roman, Malpertuis (1943), mais aussi : Les cercles de l’épouvante, Le grand nocturne, Les Derniers Contes de Canterbury et La cité de l’indicible peur.

Il ne cessera d’écrire jusqu’à sa mort le 17 septembre 1964, dans sa ville natale de Gand.