Jack Kerouac

Jack Kerouac (né le 12 mars 1922 à Lowell, dans le Massachusetts, mort le 21 octobre 1969 à St. Petersburg, en Floride) est un écrivain et poète américain qui compte parmi les membres les plus importants du mouvement de la Beat generation en littérature.

Il est aujourd’hui considéré comme l’un des auteurs américains les plus importants du XXème siècle; il est même pour la communauté beatnik le « King of the Beats ». Les œuvres les plus connues de Kerouac, Sur la route, considéré comme le manifeste de la beat generation, Les Clochards célestes, Big Sur ou le Vagabond solitaire, narrent de manière romancée ses voyages à travers les Etats-Unis.

Ses écrits reflètent cette volonté de se libérer des conventions sociales étouffantes de son époque, et de sa quête d’un sens à son existence. Un sens qu’il a également cherché dans des drogues comme la marijuana et la benzédrine, dans l’alcool également, dans la religion et la spiritualité (notamment le boudhisme), ainsi que dans une frénésie de voyages.

« Jazz poet » comme il se définit lui-même, Kerouac vante les bienfaits de l’amour (la passion charnelle est pour lui « la porte du paradis »), proclame l’inutilité du conflit armé, quel qu’il soit, et considère que « seuls les gens amers dénigrent la vie ». Jack Kerouac et ses écrits sont vus comme précurseurs du mode de vie de la jeunesse des années 1960, celle de la Beat Generation, « qui a ébranlé la société américaine dans ses certitudes. Elle a directement inspiré aussi bien les mouvements de mai 1968 que l’opposition à la guerre du Vietnam, ou les hippies de Berkeley et Woodstock. Pourtant la Beat Generation a aussi contribué à enrichir le mythe américain. Sur la route, le roman le plus connu de Kerouac, est une ode aux grands espaces, à l’épopée vers l’ouest, à la découverte de mondes nouveaux. »

Publiés à L’Herne:

  • Cahier Beat Generation (Burroughs, Pelieu, Kaufmann)
  • Jack Kerouac (de Burroughs, Kerouac, Pelieu)