Deborah Puccio-Den

Anthropologue, elle est chargée de recherche au CNRS, rattachée LIER-Institut Marcel-Mauss (EHESS, Paris). Ses premiers ouvrages portent sur les modalités de construction du genre dans les pratiques festives (Masques et dévoilements. Jeux du féminin dans les rituels carnavalesques et nuptiaux, CNRS Éditions, 2002), et sur le lien entre fête, politique et religion (Les théâtres de maures et chrétiens. Conflits politiques et dispositifs de réconciliation. Espagne, Sicile, xviie-xxie siècles, Brepols, 2009). Elle a depuis entrepris une anthropologie de la mafia et de la justice antimafia, publiant et codirigeant plusieurs travaux sur le rapport entre mafia et religion, la justice mafieuse, les « économies morales » des mafieux. Ses recherches en cours portent sur la responsabilité et la place du sujet dans l’action criminelle, en regard aussi de ses travaux antérieurs sur l’action rituelle et le jeu théâtral.