Arthur Koestler

(1905-1983)

Romancier, philosophe, historien et essayiste hongrois d’origine juive, il fut par la suite naturalisé citoyen britannique. Il fit ses études à Vienne. Entré dans les milieux sionistes, vers 1925-1926, il fit l’expérience éphémère de vivre dans un kibboutz en Palestine, puis devint journaliste. Il entra au PC allemand en 1931, mais déçu le quitta en 1938. En Espagne, il prit part à la guerre civile et dénonça la montée du nazisme, condamné à mort par les franquistes il fut libéré grâce à l’intervention de la Croix rouge. Le Zéro et l’infini, succès mondial, paraît en 1945. Il fut fait officier de l’Ordre de l’Empire britannique dans les années 1970. Très gravement malade, il se donna la mort en 1983.

Publié par L’Herne :

  • La pulsion vers l’autodestruction (Carnets)