André Breton

(1896 – 1966)

André Breton, écrivain, poète, essayiste et théoricien du surréalisme, traverse la Première Guerre mondiale dans les services de santé de l’armée. C’est alors qu’il entre en correspondance avec Guillaume Apollinaire et rencontre Louis Aragon et Philippe Soupault avec lesquels il fonde la revue Littérature en 1920. Soutenant d’abord le mouvement Dada de Tristan Tzara, c’est en 1924 qu’il donne sa véritable identité au surréalisme, grâce à son Manifeste, et en devient la figure de proue. Membre du Parti communiste de 1927 à 1935 se reconnaissant dans le  « changer le monde » de Marx, ce qu’il cherche, surtout, c’est à abolir les frontières entre l’imaginaire et la réalité et à se libérer de la « dictée de la pensée ». L’importance de son œuvre critique et théorique en matière d’écriture et d’arts plastiques notamment, en font une figure majeure de l’art et de la littérature au XXe siècle.

Publié à L’Herne :

  • André Breton (Cahiers)