Editions de l'Herne

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Sorcière

  Anton Tchekhov
Sorcière

Sorcière et Jour de fête, les deux nouvelles inédites en français, réunies dans ce Carnet relatent les drames du quotidien. Tchekhov montre mais ne dénonce jamais. Il ne cesse de souligner dans son oeuvre l’esprit petit-bourgeois sur fond de Russie éternelle, la trivialité, la corruption, l’ignorance crasse et la déchéance à travers des destins avortés, condamnés à l’usure du temps.

Le lecteur de ces deux drames conjugaux, qui mettent à nu les strates les plus profondes de l’âme humaine, appréciera le style de Tchekhov : sobriété, simplicité et économie de moyens, en même temps que l’un de ses thèmes de prédilection, le temps, qui loin de mûrir les personnages, les défait, les dépossède de leur être et émousse leurs sentiments.

Traduit du russe par Françoise Darnal-Lesné.

 

Lire les premières pages

 

Presse

Avis des lecteurs
Anton Tchekhov

Anton Tchekhov

Anton Tchekhov entreprend des études de medecine à Moscou tout en subvenant aux besoins de sa famille. A partir de 1880, il écrit des nouvelles dans un journal humoristique et son premier recueil, 'Les Récits bariolés', est publié en 1886. Suivent deux pièces de théâtre, 'Ivanov' et 'Oncle Vania'. L'hémoptysie, dont il se sait atteint depuis dix ans, le touche à nouveau. Il interrompt ses voyages. C'est à cette époque qu'il écrit trois de ses pièces les plus célèbres : 'La Mouette', 'Les Trois Soeurs' et 'La Cerisaie'. Il s'éteint lors d'un séjour en Allemagne en juillet 1904. Il est sans conteste un maître de la nouvelle et a aussi révolutionné le théâtre russe. Ses pièces sont celles d'un témoin lucide, cruel mais toujours impartial. Il s'attache à montrer les destins tragiques et quotidiens d'antihéros qui resteront à jamais dans l'imaginaire universel.

À paraître :
  • Sorcière (Carnets) novembre 2011

Du même auteur